La planche ouija : la divination au bout des doigts

La planche ouija est une pratique qui consiste à se réunir autour d'une table pour entrer en contact avec les esprits. L’objet utilisé est une « planche spirite » remplie d’alphabets latins, des chiffres arabes et de quelques termes. Elle doit être accompagnée d’un accessoire disposant d'un côté pointu, appelé goutte, pour permettre la communication avec les esprits.

Le fonctionnement de la planche ouija

La planche ouija peut être pratiquée seul ou en groupe. L’objet pointu se deplace sur les différents symboles et termes inscrits. L’accessoire se dirige en fonction de la question que l’on pose à l’entité. Grâce à l'esprit lui-même, la goutte se place sur une inscription de la planche ouija, pour transmettre la réponse au participant désigné. Si la question posée est fermée, l’accessoire se dirigera vers la mention « Oui » ou « Non ». La goutte se déplacera vers l’alphabet et le chiffres pour épeler la réponse si la question est ouverte. La session s'interrompt si la main de la personne utilisant la planche ouija se remue et fait tomber l'accessoire.

Le déroulement de la pratique

Les participants se rassemblent autour de l’ouija et pose, à tour de rôle, leurs doigts sur l’accessoire. Pour poser sa question, le participant doit demander si l’esprit est bien là. Tous les participants doivent faire preuve depolitesse et de patience pendant le contact avec l’esprit. Il est impératif de ne plus poursuivre la séance si l’esprit indique l’inscription « au revoir » de la planche ouija. L'objet pointu est déplacé, en fin de séance, sur l'inscription « au revoir » ou sur « par mesure de sécurité » pour que l’esprit quitte les lieux. Les participants doivent remercier l’esprit de sa venue à la fin de la session.

Les risques de la planche ouija

Pendant la séance, il se peut que les effets secondaires ou « possessions » apparaissent. Les participants touchés peuvent présenter des convulsions, des saignements mais aussi des pertes de consciences. La planche ouija ouvre un portail aux esprits maléfiques, qui peuvent se faire passer pour un proche défunt du participant. Cet esprit qui cherche à nuire veut décamper de la planche et faire part de ses mauvaises intentions. Le vrai danger réside quand les participants demandent une manifestation physique dans le lieu de la pratique. L’entité malveillante peut cependant se matérialiser sous une forme détestable, faire léviter des objets ou même sa victime. Les mauvais esprits intervenants peuvent blesser physiquement les participants.

Où trouver une baguette de sourcier et comment l’utiliser ?
Arts Mantiques et techniques de divination : avec quels outils prédire l’avenir ?

Plan du site